À propos de nous

En 1992, le dynamisme et la volonté d’Yvan Germain ont permis la naissance de Montréal Tennis Lambda. L’année précédente, lors d’un voyage à Toronto, il eut l’idée d’une confrontation amicale entre la ville-reine et Montréal, basée sur le principe de La Coupe Davis. Yvan constitua une équipe qui, à la fin de l’été 1991, se rendit à Toronto pour le premier affrontement.

Constatant alors qu’il existait un certain intérêt des gais montréalais pour une ligue de tennis qui leur serait réservée, Yvan mit sur pied Montréal Tennis Lambda (MTL) qui commença ses activités à l’été 1992. Organisme à but non lucratif, ayant pour objectif de favoriser la pratique de ce sport ainsi que les rencontres amicales au sein de la communauté homosexuelle de Montréal, Tennis Lambda n’a cessé de développer ses activités depuis.

Les activités de MTL s’articulent autour de quatre axes majeurs :

Comment participer ? Il faut être membre de Tennis Lambda pour jouer dans nos ligues. Les frais annuels sont de 5.00$. Sur réception du paiement, vous recevrez une carte d’Équipe Montréal qui permet de bénéficier de rabais intéressants chez plusieurs commanditaires. Pour se joindre à nous et jouer au tennis, merci de compléter le formulaire d’adhésion et nous le transmettre, soit par courriel tennislambda@gmail.com, soit au premier jour de votre participation, accompagné du montant de 5.00$.

En 1999, Montréal Tennis Lambda joint les rangs de la Gay and Lesbian Tennis Alliance (GLTA). Son tournoi la Coupe de la Reine, créé cinq années plus tôt, devient alors d’envergure internationale grâce à l’initiative et au précieux support de monsieur Terry Brennan. En 2015, l’affluence à la Coupe de la Reine connait un record historique de participation avec 137 joueurs. L’équipe organisatrice et le tournoi présidés par Kent Sanderson sont sélectionnés parmi les trois meilleures équipes et tournois de la GLTA.

En 2018, alors que la Coupe de la Reine va fêter sa 25ème édition, Tennis Lambda continue d’essayer de vous proposer le meilleur tournoi possible, sans oublier de reverser l’ensemble des bénéfices  au GRIS-Montréal, organisme dont la mission est de favoriser une meilleure connaissance des réalités homosexuelles et bisexuelles.